Après avoir testé son NAS 2 baies N2310, Thecus m’a fait une nouvelle fois part de sa confiance en me confiant un modèle 4 baies un peu plus conséquent : le Thecus N4310.

Contrairement à son petit frère, le N2310, qui est plutôt taillé pour une utilisation domestique, le NAS Thecus N4310 est destiné aux petites entreprises désireuses de mettre en place un système de stockage / sauvegarde bon marché. Est il à la hauteur ? Etudions son cas !

 

1. Packaging

Le NAS Thecus N4310 est livré avec tout ce qu’il faut pour une mise en route simple et rapide. Le carton d’emballage est conséquent et le matériel à l’intérieur est très bien calé assurant ainsi que le NAS ne subira aucun dommage pendant le transport.

A l’intérieur du carton, on découvre les éléments suivant :

– le NAS Thecus N4310

– un cable RJ45

– une alimentation

– un cable d’alimentation

– la carte de garantie

– le CD d’installation

Thecus N4310 : un package complet

Le package est complet, la visserie fournie est largement suffisante pour installer l’ensemble des 4 disques à l’intérieur du NAS avec même un peu de rab au cas où une vis veuille aller se réfugier sous le canapé. Voyons maintenant ce qu’il a dans le ventre…

 

2. Spécifications

Le N4310 dispose de la configuration matérielle suivante :

Processeur : AMCC APM86491RDK 1GHz

Mémoire vive : 1GB DDR3

Interface LAN : 1 x port Gigabyte

Interfaces USB : 2 à l’arrière

Nombre de baies de disques : 4 SATA

RAID : 0 / 1 / 5 / 6 / 10

Alimentation : 45w double entrée (redondance)

Taille (mm) : 135 x 170 x 217

Poids à vide : 3kg

La configuration matérielle du NAS est clairement taillée pour les petites voir moyennes entreprises. Le nombre de baies disponibles, le processeur et la mémoire vive lui permettront en effet de stocker un grand nombre de fichiers et de faire tourner quelques applications sans aucun problème.

Thecus N4310 : un NAS 4 baies

L’alimentation double entrée assurera, si on fait l’acquisition d’une deuxième alimentation, une redondance en cas de défaillance d’un des deux modules ce qui est important dans le monde de l’entreprise. La présence de ports USB à l’arrière permet de connecter des disques externes soit pour recevoir des fichiers depuis le NAS, soit pour permet de faire une sauvegarde du contenu de son disque dur externe.

Thecus N4310 : une connectivité intéressante 

 

3. Fonctionnalités

Comme beaucoup de baies de disques NAS à l’heure actuelle, le Thecus N4310 propose lui aussi la possibilité d’installer des applications développées soit par Thecus lui même, ou part des développeurs tiers. On retrouvera des applications dédiées au monde de l’entreprise bien évidemment mais pas que ! Pour les installer, il y a 2 solutions toutes aussi simple l’une que l’autre et qui consistent à passer soit par l’interface de gestion :

Thecus N4310 : le store officiel

soit par le site Internet de Thecus qui permettra alors de télécharger les différents packages pour ensuite les installer à la main via l’interface web :

Thecus N4310 : le store officiel

Parmi ces applications, nous avons notamment (liste non exhaustive) :

– Plex (serveur multimédia)

– AccessGuard (pare-feu)

– MySQL / Webserver (hébergement web)

– Transmission (client BitTorrent)

Chaque application peut être configurée directement via l’interface web du NAS très simplement, parfait pour les novices. La présence d’un serveur web permettra en outre d’héberger soit même un ou plusieurs site(s) internet ou applications web comme par exemple un outil de supervision de son réseau ou encore son propre cloud avec Owncloud, évitant ainsi la location d’un service dédié pour peu que vous possédiez une connexion internet suffisante.

 

4. Mise en route

La mise en oeuvre du NAS est extrêmement simple et rapide. Il faut commencer par extraire chacun des 4 emplacements de disques en façade :

Thecus N4310 : retrait des tiroirs de disque

Ensuite, armé de son tournevis, il faut mettre en place les 4 disques dans leurs emplacements respectifs avant de les insérer dans le boitier.

Thecus N4310 : 4 baies, 4 disques

Et c’est tout ! Ou presque… Pour finaliser la configuration, et c’est probablement l’étape la plus longue et pendant laquelle vous n’aurez strictement rien à faire, il faut lancer l’utilitaire de configuration Thecus et paramétrer la configuration de base de votre NAS.

Thecus N4310 : assistant de configuration

Vous aurez alors la possibilité de créer automatiquement le RAID en fonction du nombre de disques que vous aurez installé à l’intérieur du NAS ou bien de le faire manuellement.

Thecus N4310 : assistant de configuration

Ensuite, il n’y a plus qu’à patienter pendant l’initialisation du NAS.

Thecus N4310 : assistant de configuration

La capture ci-dessus indique 5min et on pourrait penser que c’est extrêmement rapide, mais formater le RAID5 pour 4 disques de 2To cela prends beaucoup de temps… avant de pouvoir se connecter à l’interface d’administration et d’attaquer la configuration en profondeur.

 

5. Interface de configuration

Vous y trouverez tous les paramètres pour intégrer parfaitement le NAS Thecus N4310 à votre réseau.

Thecus N4310 : l'interface

De la sécurité aux applications, en passant par les comptes utilisateurs ou bien les différents services (FTP/UPnP/SSH/DDNS…), vous pourrez paramétrer le boitier au petits oignons pour l’adapter à votre utilisation.

L’interface dans son ensemble est relativement intuitive tout comme la configuration des différentes applications officielles. En revanche, ce ne sera pas le cas de certaines applications tiers non officielles dont l’interface sera vraiment imbuvable pour beaucoup de personnes, se limitant bien souvent à l’édition d’un fichier de configuration au format texte.

 

6. Tarif et conclusion

Proposé aux alentours de 300e sur Amazon ou LDLC (disques non inclus), ce NAS Thecus N4310 est une excellente surprise. Bien évidemment, si on compare son interface à celle du leader du secteur Synology, on pourra trouver quelques points à revoir mais le prix du N4310 est beaucoup plus accessible pour les budgets modérés.

Toutes les fonctionnalités que l’on peut attendre d’un NAS sont fournies dont quelques unes sont assez remarquables comme la possibilité d’installer des applications tiers nativement, l’alimentation redondante ou encore une gestion très poussée des options de partage. Point non négligeable : ce boitier NAS est plutôt silencieux, là où certains sont de vrais avions de chasse…

Si vous cherchez un NAS 4 baies complet et performant, je ne peux que vous recommander le Thecus N4310 !

Sponsornot : Gratuit

Read More

J’ai commandé une caméra sportive style GoPro il y a quelques semaines, la Escape HD5 de chez KitVision. 

1. Packaging

Le package de la KitVision Escape HD5 prouve à lui seul la volonté de copier la GoPro car il est extrêmement similaire à celui de la célèbre marque américaine.

Escape HD5 : un package similaire à celui de la GoPro

Une boite carrée relativement haute dans laquelle on peut retrouver les éléments suivants :

– la caméra Escape HD5

– fixation vélo

– fixation casque

– fixations adhésives

– fixation pour trépieds

– articulations pour les fixations

– boitier étanche

– cable USB-MicroUSB

 Le package est assez conséquent je l’admets, toutes les fixations sont disponibles pour commencer à profiter de la caméra et c’est plutôt appréciable, là où la concurrence propose ces mêmes accessoires en option la plupart du temps.

Escape HD5 : des accessoires en pagaille !

2. Caractéristiques du produit

– Ecran 1.5″

– Lentille : 120 A+ HD grand angle

– Résolution : 1080 x 720 / 30fps, 640 x 480 / 30fps

– Format vidéo : AVI

– Format vidéo compressé : MJPEG

– Résolution photo : 1.3MP

– Stockage : Micro SD (up to 32 GB)

– Modes photo : Single shot / Retardateur / Continu

– Fréquence : 50 Hz / 60 Hz

– Interface : USB 2.0

– Batterie : 900 mAH

– Dimensions (mm): 59.27 x 41.13 x 29.28

– Poids : 58 g

 

3. Performances et utilisation

Coté configuration, il faudra passer par les 3 boutons de la caméra pour accéder aux menus et naviguer à l’intérieur. L’écran LCD à l’arrière permet de visualiser les différents réglages, de la qualité au fractionnement des séquences vidéo en passant par l’affichage du timestamp ou encore la durée de mise en veille, tout y est pour jouer avec le rendu. En utilisation, l’écran arrière permet de cadrer l’image et se désactivera au bout d’un certain temps (à définir dans les options) pour économiser la batterie et ça c’est plutôt malin.

Petit point technique concernant la compatibilité avec les MicroSD de haute capacité. Affichée comme supportant des cartes mémoires d’une capacité allant jusqu’à 32Go, la KitVision Escape HD5 encaisse parfaitement une MicroSD de 64Go et ça c’est plutôt pas mal !

La qualité d’enregistrement maximale de cette caméra est limitée à du 720p ce qui est aujourd’hui vraiment le strict minimum pour une caméra de ce type. Pour vous donner une idée du rendu, j’ai réalisé une petite vidéo de 6min, 3min de jour et 3min de nuit, à vélo :

La qualité n’est pas exceptionnelle, bien entendu c’est la résolution qui est à blamer mais compte tenu du tarif je pense qu’il ne fallait pas s’attendre à avoir le rendu d’une GoPro à 400e…

Au niveau de l’autonomie, la caméra Escape HD5 tient environ 45 à 60min en utilisation, c’est pas fou mais honorable.

 

4. Tarif et conclusion

Vendue habituellement autour de 70e, la KitVision Escape HD5 est l’une des caméras les plus abordables du marché. Compte tenu de son prix, la qualité d’enregistrement vidéo et la qualité / quantité d’accessoires fournis avec restent globalement corrects mais si vous souhaitez enregistrer vos vidéos en 1080p Full HD, je ne peux que vous conseiller d’opter pour la version Escape HD5W qui est un peu plus chère mais beaucoup plus performante, ou bien de vous orienter vers la marque Mi (Xiaomi) qui a créé une caméra dont le rapport qualité prix défie toute concurrence !

Sponsornot : Gratuit

Read More

Possédant un reflex numérique depuis quelques années, je n’avais encore jamais sauté le pas du flash externe. C’est chose faite aujourd’hui avec le flash cobra Aperlite YH-500C et voici mon avis.

1. Packaging

L’emballage est de très bonne qualité et digne d’un produit moyen / haut de gamme. A l’intérieur on peut retrouver les éléments suivants :

– le flash Aperlite YH-500C

– une housse de transport

– un support

– la notice d’utilisation

Flash Aperlite YH-500C pour reflex Canon

Pas de câble supplémentaire ou autre accessoire, c’est dommage mais l’essentiel est là.

Pour ma part, au déballage le flash était poisseux.

Flash Aperlite YH-500C pour reflex CanonFlash Aperlite YH-500C pour reflex CanonFlash Aperlite YH-500C pour reflex Canon

Une substance type huile ou assimilé se trouvait un peu partout sur le flash mais nul part ailleurs dans l’emballage. Défaut d’emballage ou de conception je l’ignore, mais il a fallu que je procède à un petit nettoyage avant utilisation. Dommage…

 

2. Design et finition

Le flash est fabriqué tout en plastique noir plutôt moyen / bas de gamme mais qui semble tout de même robuste.

La griffe métal de bonne qualité se fixe sur l’appareil ou le support au moyen d’une rondelle à visser qui maintient fermement l’appareil en place.

Flash Aperlite YH-500C pour reflex Canon

A l’arrière, on trouve un écran LCD rétro-éclairé permettant d’afficher les réglages du flash Aperlite. Les informations sont écrites suffisamment gros pour être lisible d’un seul coup d’oeil.

Flash Aperlite YH-500C pour reflex Canon

Un diffuseur de lumière rétractable est également présent sur le dessus.

Comme la plupart des flashs cobra, l’Aperlite YH-500C est orientable horizontalement de 90° vers la droite et de 180° vers la gauche et verticalement de 90° pour se placer complètement à la verticale et éclairer le plafond.

 

3. Caractéristiques techniques

Les caractéristique du flash sont les suivantes

  • Nombre guide : 58 à 100 ISO (105 mm) au maximale
  • Modes Flash : E-TTL II, E-TTL, M, Multi
  • Modes sans fil : TTL, S1, S2
  • Couverture du flash: 24-105mm
  • Angle vertical : 0 à 90 °
  • Angle horizontal : 0 – 270 °
  • Alimentation interne : 4 piles AA
  • Autonomie : 110-1500 flashs
  • Temps de recharge : 3 secondes
  • Température de couleur : 5600K
  • Durée de flash : 1/200 S à 1/20000 S
  • Adaptation de la puissance : 8 niveaux de contrôle de sortie (1/128 – 1/1) et 22 niveaux de réglage fin
  • Poids : 662 g
  • Dimensions : 23 x 11 x 7,8 cm

 

4. Utilisation et conclusion

L’utilisation du flash cobra Aperlite YH-500C est très facile. Une fois monté sur le boitier de votre reflex, il suffit de régler la durée du flash et la fréquence en fonction de la luminosité ambiante et du rendu que vous souhaitez obtenir.

Le large écran LCD permet de paramétrer le flash très aisément au moyen des différents boutons. Un délai de 3s est nécessaire entre chaque prise le temps pour le flash de se recharger donc ne comptez pas faire du mode rafale !

Proposé sur internet à un tarif d’environ 70e, ce flash permettra à ceux qui n’ont pas les moyens d’investir plusieurs centaines d’euros dans un flash de s’équiper à moindre coût. Et pour ceux qui seraient chez Nikon, l’équivalent existe puisqu’il s’agit du Aperlite YH-500N.

Sponsornot : Gratuit

Read More

Il y a quelques semaines, j’ai pu rencontrer le distributeur de la marque GUNNAR en France qui était venu nous présenter l’étendue de sa gamme…

1. Présentation de la marque

GUNNAR est née en 2007 sous l’initiative de Jennifer Michelsen, dont le mari souffrait de migraines lors de séances prolongées devant l’ordinateur, et de Joe Croft, un ancien ingénieur produit de chez Oakley. Ensemble, ils ont développé et lancé le tout premier produit en 2008 sur le marché américain avant de s’exporter à l’étranger dans 38 pays.

GUNNAR : Joe Croft et Jennifer Michelsen

Aujourd’hui, GUNNAR décline son produit en plusieurs dizaines de modèles adaptés à toutes les morphologies de visage, avec des verres à teinte ambrée, teinte cristal ou encore des verres solaires polarisés.

 

2. Packaging

J’ai reçu en test une paire de lunettes GUNNAR RPG au design réalisé en collaboration avec la marque de périphériques pour gamers : Razer.

GUNNAR : lunettes RPG Onyx by Razer

La boite presque entièrement noire est estampillée par le logo vert caractéristique de la marque Razer et contient les éléments suivants :

– la paire de lunette GUNNAR RPG by Razer

– une housse marquée Razer

– la garantie et le guide d’entretien

Rien de superflu dans ce package mais l’essentiel est là, pour ma part j’aurai apprécié d’avoir une boite rigide

 

3. Conception et qualité

Les GUNNAR RPG by Razer ont des branches en plastique souple, noir à l’extérieur, vert à l’intérieur.

GUNNAR : lunettes RPG Onyx by Razer

La monture en elle même est faite d’un mélange d’aluminium et de magnésium et peinte en noire, conférant ainsi aux lunettes une bonne robustesse et un look vraiment sympa.

GUNNAR : RPG Onyx by Razer

Les patins en caoutchouc au niveau du nez sont suffisamment souple pour ne pas provoquer de douleur procurant ainsi aux RPG un bon confort lors de l’utilisation prolongée des lunettes.

Les verres GUNNAR sont le fruit de recherches poussées dans ce domaine et ils bénéficient des technologies suivantes :

FRACTYL Lens Geometry

Le design breveté des verres limite le passage de l’air entre l’oeil et le verre. Ainsi, la sensation de sécheresse oculaire est fortement diminuée et l’humidité de l’oeil est préservé pour prévenir au maximum les irritations.

La technologie des verres incorpore également zoom (+0.2 dioptrie) pour permettre un meilleur focus et une meilleure concentration. Les détails sont plus affinés et vos yeux sont plus relâchés.

IONIK Lens Tints

La teinte ambrée des verres fait la force de la marque et va filtrer la lumière bleue et filtrer les UV. Le rendu offre un meilleur contraste et une protection optimisée pour vos yeux.

Le spectre des couleurs filtrées réplique la lumière naturelle tout en filtrant la lumière nocive pour vos rétines.

DIAMIX Lens Material

Le matériau des verres élimine les impuretés visuelles des verres classiques et va limiter l’apparition de la buée, pour un rendu d’image le plus net possible.

I-FI Lens Coatings

Les revêtements des verres sont brevetés, réduisent la lumière réfléchissante et les éblouissements des écrans, et donnent une durabilité et une résistance aux rayures accrues.

L’effet est immédiat pour stopper la distraction et le stress visuel.

On ne va pas se mentir, la finition de ces lunettes GUNNAR RPG by Razer est vraiment excellente et la première impression d’un produit haut de gamme est confirmée par un examen sous toutes les coutures.

GUNNAR : lunettes RPG Onyx by Razer

 

4. Utilisation

J’ai pu tester ces lunettes pendant de longues heures devant un écran d’ordinateur et une télévision et dans les 2 cas l’utilisation a été mixte, bureautique / gaming pour l’ordinateur, et films / gaming pour la télévision. Je dois dire que j’ai vraiment été bluffé par l’effet de ces lunettes car après de longues heures passées devant l’écran, j’avais moins cette sensation de fatigue ou les yeux qui brûlent.

 GUNNAR : lunettes RPG Onyx by Razer

Le plus gênant pour moi a été surtout de m’adapter à la teinte jaune des verres mais après 15 à 30min sur le nez, nos yeux s’habituent et seule une très légère couleur jaune subsiste.

GUNNAR : lunettes RPG Onyx by Razer

J’utilise maintenant ces lunettes au quotidien dès que je suis devant un écran et lors du renouvellement de mes verres ophtalmologiques, je pense que la seconde paire de lunette adaptée à ma vue sera une paire de Gunnar car oui, certains opticiens (à Opéra à Paris par exemple) commencent à distribuer ces lunettes avec des verres adaptés à notre vue. Et pour ceux qui n’ont pas la chance d’habiter Paris, sachez que vous pouvez commander une paire à votre vue directement sur le site Gunnar.

Sponsornot : Gratuit

Read More

Dans le métro, dans la rue, au travail, à la maison… les écouteurs ou kit mains libres sont un des accessoires pour smartphones les plus utilisés dans la vie courante. Je vous présente donc aujourd’hui les écouteurs Spigen TEKA Aluminium…

1 – Packaging

Chez Spigen, on fait les choses bien et donc ça passe forcément par un packaging de qualité qui augure le produit plutôt haut de gamme.

Spigen TEKA : un packaging de qualité

Dans la boite se trouvent donc :

– les écouteurs

– une petite housse de rangement

– des embouts en silicone de différentes tailles pour s’adapter à toutes les esgourdes

Spigen TEKA : un packaging complet et haut de gamme

Comme vous pouvez le constater, c’est donc un emballage aguicheur qui nous est livré là mais le produit est il à la hauteur de cette première impression ?

2 – Design et qualité

Les écouteurs sortent du classique blanc ou noir en affichant une couleur de câble rouge du plus bel effet. Spigen a pris le parti d’utiliser un câble plat pour concevoir ses écouteurs ce qui est plutôt malin compte tenu du fait que ce type de câble a tendance à faire moins de noeuds !

Spigen TEKA : Aluminium, rouge, gris anthracite

Le corps des écouteurs en lui même est constitué en grande partie d’aluminium dont certaines parties sont peintes d’un gris anthracite et sur lequel est fixé l’embout auditif en plastique cristallin, ce qui procure aux écouteurs TEKA un aspect haut de gamme. 

Spigen TEKA : un design agréable

La commande du volume et le bouton d’action sont tous regroupés au même endroit, du coté de l’écouteur gauche et sont faites intégralement de plastique noir. Un peu dommage que Spigen n’ai pas conservé l’aluminium car les commandes paraissent un peu cheap comparé au reste.

La longueur du câble est standard et d’environ 1m et permet de ranger le téléphone dans presque n’importe quelle poche de sa tenue.

3 – Utilisation

Les écouteurs sont conçus pour être parfaitement compatibles avec l’éco-système Apple. Comme beaucoup d’entre vous le savent, je suis allergique à La Pomme ! Je n’ai donc testé ces écouteurs que sous Android et Windows Phone avec les problèmes que cela peut poser…

La qualité sonore est au rendez vous. Le son est clair et les basses bien présentes sans pour autant que l’on entende qu’elles comme avec certains casques. Les écouteurs Spigen TEKA procurent une très bonne isolation au bruit extérieur et l’on peut donc écouter sa musique dans la rue, les transports ou tout autre environnement un peu bruyant sans qu’elle soit parasitée par d’autres sources sonores et surtout sans pousser le son à fond !

Spigen TEKA : un panneau de commande en décallage

Le bouton d’action permet de décrocher les appels bien évidemment mais également de passer à la musique suivante ou de revenir à la précédente. Les boutons volumes contrôlent quant à eux la puissance sonore délivrée par votre smartphone MAIS ces derniers n’ont pas fonctionné ni sous Android, ni sous Windows Phone (vous vous souvenez ? Mon allergie aux Pommes…). Il s’agit donc bien là d’écouteurs taillés exclusivement pour les périphériques Apple.

4 – Conclusion

Disponibles autour d’une quarantaine d’euros, ces écouteurs Spigen TEKA sont vraiment top au niveau de leur finition et de la qualité sonore qu’ils produisent. En revanche, on regrettera l’aspect un peu cheap des commandes et la compatibilité unique avec les appareils Apple. Un produit réservé aux possesseurs d’iPhone, d’iPad et d’iPod qui devrait pleinement les satisfaire !

Sponsornot : Gratuit

Read More

Dans la jungle des objets connectés, on trouve de tout, et énormément de bracelets nous permettant de suivre notre activité physique. Après avoir testé la balance Mi Smart Scale de chez Xiaomi, vous propose donc aujourd’hui le test du bracelet connecté Mi Band du même constructeur.

1 – Packaging

Comme pour la balance, le bracelet Mi Band est livré dans un étui en carton brut sans fioriture qui contient :

– le tracker Mi Band

– le bracelet en caoutchouc

– le cable de chargement

– une notice succincte

Xiaomi Mi Band Package

Le corps du tracker est fait de plastique et sa surface visible est en aluminium brossé. On peut observer 3 points sur la surface en aluminium qui sont en fait les emplacements des lumières de notification. L’originalité de ce bracelet connecté réside dans le fait que le tracker est bien visible lorsqu’il est inséré dans le bracelet en caoutchouc, le Mi Band se démarquant ainsi de la concurrence. 

Xiaomi Mi Band

2 – Configuration et mise en service

Pour la configuration, vous avez 2 solutions :

– Télécharger l’application Mi Fit sur le Play Store (en anglais)

– Télécharger l’application Mi Fit sur Xiaomi France

Dans le premier cas, vous passerez directement par l’app store officiel Google avec les mises à jour délivrées directement par Google et dans le deuxième cas vous devrez autoriser l’installation des sources non officielles sur votre téléphone et vous recevrez les mises à jour de l’application directement par cette dernière.

A vous de voir ce que vous préférez, pour ma part j’ai choisi l’option 2 !

La configuration est assez rapide puisque à peine le Bluetooth activé, le tracker est détecté et 3 petits tapotements sur la surface en aluminium suffisent pour le connecter à l’application.

Au niveau configuration, vous devrez renseignement vos données morphologiques (Sexe, Poids, Taille, Date de naissance) en sachant que vous si vous possédez la balance Mi Smart Scale, le poids sera automatiquement mis à jour grâce à cette dernière !

Xiaomi Mi Band configuration

Vous pourrez sélectionner la couleur des LEDs de notification, choisir 3 applications dont vous souhaiter recevoir les notifications par vibration ou encore configurer des alarmes pour vous réveiller le matin sans déranger le reste de la maisonnée.

Xiaomi Mi BandXiaomi Mi Band

Pour ne rien gâcher, le bracelet est compatible avec Android, iOS et Windows Phone !

 

3 – Utilisation

L’application vous permettra de connaitre votre nombre de pas quotidien et l’intensité de l’effort fourni, la durée et la qualité de votre sommeil, l’état de la batterie du tracker…

Vous pourrez choisir une granulométrie différente pour afficher vos performances en fonction des heures, des jours ou du mois.

Xiaomi Mi Band

La nuit, vous aurez un suivi détaillé de votre sommeil avec le temps d’endormissement, la durée de sommeil léger et de sommeil profond, les périodes de sommeil agité… Et je dois dire que c’est assez fiable, quand je suis défoncé le matin au réveil c’est qu’en général le tracker m’indique que j’ai passé une nuit agitée !

Xiaomi Mi Band

Recevoir les notifications au poignet par vibration est plaisant, cela permet de laisser le téléphone dans la poche du blouson ou dans le sac sans avoir besoin de checker toutes les 2 minutes si on a pas loupé un appel ou un mail.

Et l’autonomie dans tout ca ? Je dois dire que j’étais assez sceptique sur la durée de vie de la batterie et j’ai eu une excellente surprise. Entre chaque charge, et en fonction du nombre de notifications / alarmes reçues, il s’écoule facilement 6 à 8 semaines !

 Xiaomi Mi Band

Comme vous pouvez le constater sur cette capture d’écran, en 15 jours la batterie s’est déchargée d’à peine 20% ce qui permet de savoir que le tracker peut tenir quasiment 10 semaines sans être chargé.

4 – Conclusion

Dans l’ensemble, ce tracker est vraiment excellent avec une autonomie excellente, toutes les fonctionnalités qu’on attend d’un tel objet connecté sont là ce qui lui confère un rapport qualité/prix imbattable puisqu’il est possible de le trouver sur internet chez Priceminister, Amazon ou encore Geekbuying pour un tarif situé entre 15 et 30€.

Si vous souhaitez passer une commande sur le site Priceminister voici un code de réduction valide ici profitez en . 

De mon coté, je n’aurai qu’un seul reproche à faire à ce Xiaomi Mi Band et il se situe au niveau du bracelet en caoutchouc. En effet, suivant comment le bracelet est placé à votre poignet, si vous pliez ce dernier le tracker peut sauter de son emplacement et être perdu. Je pense que c’est un point qui mérite d’être soulevé car cela m’est arrivé 3 fois, 2 fois quand je portais des choses lourdes et une fois pendant que j’étais à vélo. Heureusement, je l’ai retrouvé à chaque fois… Vous l’aurez compris, si vous cherchez un bracelet connecté excellent et pas cher, vous pouvez foncer !

Sponsornot : Zéro collaboration

Read More

Apres avoir testé l’imposante et performante batterie Olixar, c’est au tour de celle de chez EasyACC de passer sur le grill.

1 – Packaging

Le package est plutôt sommaire comme souvent avec ce type de produit. L’emballage couleur carton brut renferme le strict minimum a savoir :

– La batterie externe EasyACC

– Un mini câble usb micro usb

– Une notice

Batterie EasyACC 10000mAh : le package

A ce stade, on pourrait facilement imaginer se passer du câble fourni dans la boite pour utiliser celui livré avec son propre Smartphone…

2 – Design

La batterie est de la taille d’un Smartphone 5 pouces environ, aussi bien en largeur/longueur qu’en épaisseur, bien moins imposante donc et moins lourde a transporter que la batterie testée précédemment sur le blog.

Elle est constituée exclusivement de plastique noir et orange  flashy, mais de qualité et qui procure une prise en main agréable.

La batterie externe EasyACC dispose d’un port de charge micro usb situé sur la tranche et de deux port USB 2.4V pour connecter vos périphériques assoiffés de puissance.

Batterie externe EasyACC : la connectique

3 – Performances

Donnée pour 10000mAh, la batterie est compacte et se charge assez rapidement.

Une fois la batterie pleine, j’ai pu charger complètement 2 fois un Samsung Galaxy S6 et une fois un Nokia Lumia 930 avant que la batterie ne soit totalement déchargée. Plutôt bien pour une batterie de cette capacité.

Elle dispose de 4 LEDs très discrètes permettant de suivre son état de charge, très pratique pour savoir ce qu’il nous reste en stock.

4 – Conclusion

Cette batterie externe EasyACC 10000mAh brille par son design compact et ses performances.

On aurai apprécié un câble un peu plus long pour pouvoir utiliser son Smartphone en charge tout en laissant la batterie dans son sac ou sa poche.

Son tarif est très attractif puisque vous pouvez trouver cette batterie sur Amazon aux alentours de 18€, un excellent rapport qualité prix ! 

Sponsornot : Gratuit

Read More

Screamride est un jeu orienté roller coaster développé pour les plateformes de Microsoft (Xbox 360 et Xbox One) par Frontier Developments, un studio britannique a qui l’on doit l’excellent Elite : Dangerous… Mais également les Roller Coaster Tycoon !!! Ce jeu m’avait déjà emballé lorsque je l’avais testé à la Paris Games Week et voici donc mon verdict.

Screamride : le roller coaster comme vous ne l'avez jamais vu

1 – Un concept original :

Là où Roller Coaster Tycoon nous permettait de gérer un parc d’attraction de A à Z, Screamride se concentre sur la construction et le pilotage de montagnes russes, mais également la destruction de décors à l’aide de nacelles de manèges.

Screamride : conduire un roller coaster ca vous tente ?

Vous êtes un ingénieur de chez ScreamWorks, une entreprise dont le credo est « crier plus pour gagner plus ». Vos armes ? Créativité, vitesse et destruction pour faire crier toujours plus fort vos cobayes afin d’engranger un maximum de points. On notera l’originalité du parti pris par Frontier qui décide de nous proposer une nouvelle vision du roller coaster, plutôt sympathique à une heure où beaucoup de jeux se suivent et se ressemblent…

Pour progresser, vous devrez remplir le maximum de conditions de chaque niveau pour espérer débloquer les suivants, votre progression étant suivie sur une carte du monde.

Screamride : la progression

2 – Gameplay :

Ici pas de gestion compliquée de parc d’attractions, tout ce qu’on vous demande c’est de piloter, construire ou détruire. 

Mode pilote : dans ce mode, vous devrez piloter les wagons afin pour unique but : faire hurler vos passagers ! Plus ils hurleront, plus votre score grimpera. Pour l’augmenter toujours plus, vous pourrez faire du 2 roues, prendre des rampes d’accélération pour remplir votre jauge de nitro, foncer à toute allure… Assez technique, surtout dans les virages et en fonction des obstacles disséminés ça et là dans les environnements de test.

Screamride : conduire un roller coaster ca vous tente ?

Mode expert en démolition : pour démolir le décor en place, vous devrez utiliser vos talents d’ingénieur et les wagons de montagnes russes à votre disposition pour tout exploser ! Jouissif, on se prend vite au jeu de réaliser des explosions Dantesques surtout en essayant de découvrir où sont cachées les bonbonnes explosives…

Screamride : la destruction c'est aussi votre affaire

Mode ingénieur : vos talents de construction seront mis à rude épreuve dans ce mode qui vous demandera de terminer la construction de la montagne russe et d’y respecter certains critères pour faire grimper votre score.

Screamride : le mode ingénieur pour terminer la construction

Et pour les plus créatifs d’entre nous, Frontier a penser à tout en nous proposant un mode Sandbox où l’on peut laisser libre court à son imagination et construction les montagnes russes les plus folles ! Et si le coeur vous en dit, vous pourrez mettre vos inventions à disposition de la communauté, plutôt sympa pour allonger un peu la durée de vie du titre et lui donner un peu plus d’intérêt.

A chaque niveau, vous devrez accumuler toujours plus de points et tenter de battre vos amis du Xbox Live.

3 – Intérêt :

Screamride sort un peu des sentiers battus par tous ces FPS et ces open-worlds vendus à toutes les sauces et se révèle plutôt intéressant de prime abord. On soulignera donc l’originalité du concept mais malheureusement, au terme de quelques heures de jeu (une dizaine pour ma part), le titre se révèle très répétitif et perd un peu de son intérêt, dommage qu’il ne confirme pas la bonne impression de la Paris Games Week.

Les graphismes sont corrects, pas exceptionnels mais pas moches non plus, il était vendu autour de 30€ lors de sa sortie. Si vous le croisez au rayon des occasions, vous pouvez en faire l’acquisition pour quelques euros histoire de faire passer un long week end pluvieux cet hiver.

Sponsornot : Zéro collaboration

Read More

Parmi tous les objets connectés existants à ce jour, on peut trouver des balances pour suivre notre courbe de poids et le constructeur Xiaomi ne s’est pas fait attendre pour ajouter ce type de périphérique à son catalogue d’objets high tech low cost (qui ne rime pas toujours avec cheap…). Je vous propose donc aujourd’hui de découvrir mon test de la balance connectée Mi Smart Scale avec mon smartphone Samsung Galaxy S6 Edge.

 

Comme vous pouvez le constater, le package est réduit au minimum et l’ensemble est contenu dans un carton brut uniquement orné du logo Mi. A l’intérieur on découvre la balance Mi Smart Scale et sa notice (en chinois uniquement…), rien de plus rien de moins.

Balance Mi Smart Scale : package

La balance est entièrement en plastique mais de très bonne qualité. Le plateau est en verre et donne un bel effet de transparence tandis que le reste de la balance est en plastique blanc.

Balance Mi Smart Scale : du plastique oui, mais de qualité !

Pour mesurer votre poids, la balance se sert de ses 4 pieds ce qui vous obligera à la poser sur un surface bien plate pour obtenir une mesure aussi précise que possible.

Balance Mi Smart Scale : les pieds servent à prendre la mesure du poids

Pour faire fonctionner la balance, il vous faudra 4 piles LR6 et l’on regrettera que Xiaomi n’ai pas opté pour l’utilisation d’une batterie rechargeable via USB comme pour son Mi Band.

Balance Mi Smart Scale : alimentation par pile...

La mise en route est facile puisqu’il suffit de jouer avec le bouton situé dans le compartiment des piles pour que le smartphone détecte la balance en bluetooth. Là où ça se complique, c’est au niveau de l’application de synchronisation.

En effet, pour tirer parti à 100% de la balance avec une application en français, j’ai dû télécharger Mi Fit, une application qui n’est pas sur le Play Store et l’installer manuellement sur mon Samsung Galaxy S6 Edge (voir mon test)… Cela pourra en rebuter certains mais l’application provient du site Xiaomi France donc peu de risques tout de même. Pour les plus réticents et si vous n’avez pas peur de l’anglais, l’application est disponible sur le Play Store. Sachez cependant que l’application « Non Officielle » est mise à jour plus rapidement que celle présente sur le store et est entièrement en français.

Une fois téléchargée et installée, l’application permet le suivi de la Mi Smart Scale ET du Mi Band, c’est tout en un ! Pour effectuer les mesures, il suffit de monter sur la balance et d’attendre que le poids se stabilise et que son affichage arrête de clignoter.

Balance Mi Smart Scale : affichage LED à travers le plastique

Une fois la mesure réalisée, les mesures commencent à apparaître dans l’application dès la synchronisation terminée. Simple, rapide et efficace. Vous oubliez de vous peser ? Pas de problème, la courbe ne nécessite pas obligatoirement une mesure quotidienne !

Balance Mi Smart Scale : La courbe de poids

Vous pourrez également vous fixer un objectif de poids à atteindre et l’application vous indiquera votre IMC (Indice de Masse Corporelle) et où vous vous situez.

Balance Mi Smart Scale : vos statsBalance Mi Smart Scale : IMC

Cerise sur le gateau, une fonctionnalité que je n’ai pas testée, mais la balance est capable de suivre le poids de plusieurs personnes différentes sur la même application. Plutôt pas mal donc pour suivre le poids de toute la famille. Au niveau du prix, c’est variable en fonction du site où vous passerez commande, comptez entre 30 et 80€ ! Pour ma part, je trouve cette balance connectée plutôt complète et de très bonne qualité. Je regrette un peu qu’il n’y ai pas d’application iOS et Windows Phone mais également qu’elle fonctionne avec des piles et non avec un système rechargeable… Je l’utilise presque au quotidien depuis que je l’ai reçue !

Sponsornot : Gratuit

Read More

A quelques mois de la sortie de Fallout 4, leur prochain jeu AAA, Bethesda a fait descendre les néophytes et redescendre les fans de la licence dans l’abri pour leur mettre l’eau à la bouche avant l’arrivée du messie post-apocalyptique. Pari réussi ?

1 – Fallout Shelter

Fallout Shelter est disponible depuis quelques semaines et rencontre déjà un énorme succès auprès des fans de la licence mais également de ceux qui la découvrent tout juste.

Fallout Shelter

Le principe est simple : vous devez gérer un abri anti-atomique à l’image de ceux présents dans l’univers du jeu. Comme dans tout bon jeu de gestion sur mobile, vous devrez veiller au bien être et à la sécurité de votre petit peuple en gardant un oeil vigilant sur l’état et la production de vos ressources mais également sur les différentes menaces extérieures qui vous guettent…

2 – Graphismes et Interface

Les graphismes sont soignés et orientés cartoons. Rien à dire de ce côté là, si vous avez un bel écran comme celui du Galaxy S6 Edge par exemple, c’est un vrai régal.

Fallout Shelter : l'abri

L’affichage général du jeu est semblable à celui que l’ont rencontre dans beaucoup de jeux de gestion de type « immeuble » à la différence prêt qu’ici, cela se passe sous terre ! L’affichage des fenêtres d’information et statistiques rappelle parfaitement l’interface du Pip-Boy, le célèbre assistant greffé au poignet du héros dans les jeux Fallout avec la même couleur dominante : le vert pétant !

L’accès aux différentes fonctionnalités est assez intuitif et permet de rapidement prendre le jeu en main.

3 – Gameplay

L’univers de Fallout Shelter est organisé verticalement avec une vue en coupe de votre abri. Vous gardez ainsi un oeil sur l’ensemble de vos salles avec la possibilité de zoomer sur chacune d’entre elle pour afficher les détails ou les bulles de dialogues des personnages qui les habitent.

Vous devrez donc construire des salles diverses et variées pour subvenir aux besoins de vos habitants à savoir la nourriture, l’eau potable et l’électricité. Les salles à construire sont au nombre de 20 différentes à déverrouiller en augmentant la population de votre abri.

Fallout Shelter : De nombreuses constructions

Chaque pièce coûte des caps (la monnaie du jeu) et devra être occupée par des habitants dont la caractéristique principale correspondra à celle requise par la salle en question. Ces caractéristiques sont au nombre de 7 et compose le fameux S.P.E.C.I.A.L. (Strenght / Perception / Endurance / Charisma / Intelligence / Agility / Luck) qui est propre à chaque personnage.

Fallout Shelter : le S.P.E.C.I.A.L.

Certaines salles spécifiques permettent avec de la patience d’augmenter ces caractéristiques. L’équipement que vous trouverez dans le jeu vous permettra également de booster vos personnages. Cet équipement peut être trouvé de plusieurs façons :

Soit par les habitants de l’abri que vous enverrez en exploration à la surface sans garantie qu’ils reviennent en un seul morceau :

Fallout Shelter : l'exploration

Soit par les personnages extérieurs qui viendront rejoindre vos rangs, soit dans des caisses bonus que vous pourrez obtenir via la boutique en argent réel, soit en récompense des quêtes que vous aurez à remplir :

Fallout Shelter : le système de quêtes

Mais avoir un abri prospère vous mettra également à la merci des pillards qui tenteront de vous attaquer, mais vous pourrez aussi subir des invasions de radcafards ou encore des incendies que seuls vos résidents pourront combattre ! Un incident non maitrisé peut rapidement vous mener à la catastrophe donc soyez vigilant !

4 – Conclusion

Fallout Shelter est très très très addictif, j’ai tout de suite accroché au jeu et ramassé toujours plus de caps est pratiquement devenu une obsession (derrière la nécessité de m’abreuver de Nuka-Cola bien évidemment). On retrouve bien l’ambiance de la propagande du jeu et cela m’a rappelé pas mal de souvenirs de mes parties sur Fallout 3. L’obtention des ressources est assez équilibrée et vous pourrez vous permettre quelques erreurs sans pour autant perdre votre partie mais attention, le tir devra être rapidement rectifié pour ne pas courir à la catastrophe !

Vous n’avez pas de réseau ? Aucun problème, le jeu n’en a pas besoin en permanence. La grande force du jeu est qu’il est gratuit et disponible sur iOS et Android, mais malheureusement rien de prévu sur Windows Phone… Si vous ne l’avez pas encore installé sur votre smartphone ou votre tablette, je ne peux que vous conseiller de le faire et si vous gérez déjà votre abri comme un as, je vous souhaite bon courage pour les semaines restant à attendre Fallout 4 !

Sponsornot : Zéro collaboration

Read More