• 1
jeudi, 22 mai 2014 20:45

Test : Diablo 3, Reaper of Souls

Écrit par

Gros fan de la licence (j'ai joué des années durant à Diablo 2 et son extension), j'avais acheté Diablo 3 en mai 2012 à sa sortie et l'avait farmé pendant un an. 4 des 5 classes montées au niveau max et stuffées, des centaines d'heure de farming d'items légendaires et des milliers de mobs pourfendus plus tard, je me suis lassé.

Le 25 mars 2014, Blizzard nous a offert Reaper of Souls, la première extension à son blockbuster Diablo 3. Il aura donc fallu patienter près de 2 ans avant d'avoir un ajout massif de contenu et de fonctionnalités. Une telle attente était elle justifiée ? Voici mon verdict.

Un scénario déjà vu ?

Pour ceux qui ignore tout du scénario de Reaper of Souls (voir même de Diablo 3), voici le synopsis des 2 opus :

Diablo 3

Deux décennies se sont écoulées depuis que les seigneurs démons, Diablo, Mephisto et Baal, ont silloné le monde de Sanctuaire, semant mort et désolation pour plier l’humanité à leur volonté impie. Pourtant, la mémoire de ceux qui ont combattu les Démons primordiaux s’estompe difficilement, et les blessures de l’âme brûlent encore.

 

Diablo 3 : Reaper of Souls

Les seigneurs des enfers hurlent leur rage au sein de la pierre d’âme noire. Mais avant que ce sinistre artefact ne soit scellé à jamais, Malthael, l’archange déchu de la Sagesse, s’incarne dans le monde des mortels pour mettre en œuvre son funeste dessein : voler la pierre d’âme noire afin d’asservir la puissance des Enfers à sa volonté.

 

Le scénario de cette extension m'a tout de suite laissé sur une impression de déjà vu, impression qui s'est vite confirmée lorsque j'ai parcouru le synopsis de l'extension de Diablo 2... Petit rappel pour ceux qui ne s'en souviendraient pas :

"Suite à la défaite de Mephisto et Diablo dans Diablo II, Baal le seigneur de la destruction, parvient à s’emparer de sa pierre d’âme et se dirige vers les hautes terres du nord avec l’intention de corrompre la pierre éternelle protégeant le monde des hommes contre les forces du mal. Celle-ci, caché dans le mont Arreat, est défendue par les barbares habitants la région et Baal lance ces troupes à l’assaut de leur cité, Harrogath."

Le scénario des 2 extensions est tout de même très similaire, dans les 2 cas nous avons droit à un démon qui débarque pour voler une pierre d'âme dont le destin de l'humanité dépend... Bon soit, la nouvelle pierre est noire (sûrement de l'Onyx ou de l'obsidienne...) et c'est pas le même démon mais tout de même, un peu d'originalité n'aurait fait de mal à personne.

Mise à par ce point là, le scénario est bien ficelé, nous découvrons petit à petit quels sont les sinistres projets de Malthael et sa bande au travers de dialogues, de livres et d'événements divers et si l'on prend le temps de les lire et de regarder les cinématiques, on se retrouve rapidement plongé dans l'histoire.

 

Un nouveau mode de jeu

Le mode "Aventure" fait son apparition avec cette première extension dès que vous en aurez terminé le mode Histoire ! Il s'agit d'un mode de jeu qui vous replonge dans les mondes que vous avez traversé en mode Histoire mais sans les quêtes. A leur place, le jeu propose aléatoirement 5 "Primes" dans chacun des 5 actes, primes qui vous donneront de l'expérience et de l'or. Il s'agira en général de tuer un monstre élite et une centaine de ses congénères, de nettoyer certains donjons du jeu ou encore de pourfendre certains boss. Une fois les 5 primes d'un même acte remplies, Tyrael vous récompensera avec de l'or, des points d'expérience et une cache Horadrique content des items, des composants, des fragments de failles ou encore des cristaux de sang.

Diablo 3 : Primes 

Autre différence du mode Aventure par rapport au mode Histoire, la possibilité de ramasser des fragments de failles en tuant des monstres rares ou élites, des boss ou en remplissant des primes. Ils sont indispensables pour pouvoir ouvrir les failles néphalem, un monde parallèle composé de plusieurs niveaux (jusqu'à 10) dans lequel il faut tuer des ennemis pour remplir une jauge qui une fois pleine fera apparaître le gardien de la faille. 

 Diablo 3 : les failles

Ces deux nouveaux modes de jeu permette de donner un peu plus d'intérêt au farming puisqu'il y a des bonus à la clé. Bien sûr, plus vous augmenterez la difficulté et plus les récompenses seront intéressantes. Pour ma part, depuis que j'ai achevé le mode histoire de Reaper of Souls, je ne fais que du mode Aventure, c'est rapide et efficace, il faut compter une trentaine de minutes pour faire les 5 primes ou une faille néphalem si vous allez assez vite.

 

De nouvelles têtes

Dans notre camp de base, nous retrouvons bien sûr Tyrael, nos compagnons (le templier, l'enchanteresse et le bandit) ainsi que nos amis les artisans (le forgeron et le joaillier). Ce petit groupe est à présent rejoint par de nouveaux PNJ.

La mystique arrive dans les rangs des artisans au cours de votre progression dans l'extension. Experte des arcanes, elle vous donnera la possibilité, moyennant finances et composants, de modifier les caractéristiques et l'apparence de votre équipement. La première option est de loin la plus intéressante car bien souvent lorsque vous ramassez un item légendaire (ou pas), il ne possède pas toujours que des caractéristiques qui vous sont utiles, et ce malgré la mise en place du loot 2.0. Et bien là, vous aurez la possibilité d'en modifier une et une seule à volonté pour obtenir celle que vous désirez, le coût augmentant à chaque tentative.

Diablo 3 : le système d'enchantement 

Deux autres PNJ débarquent avec Reaper of Souls. Tout d'abord Orek, le maître du portail néphalem. Il est là uniquement pour vous expliquer le principe des failles néphalem et de valider la quête de fin de faille. L'autre PNJ est Kadala, une marchande qui en échange de cristaux vous permettra de parier sur des items.

Diablo 3 : Kadala, pourvoyeuse de matériel aléatoire 

En gros, vous misez une certaine quantité de cristaux de sang pour obtenir un item d'une certaine catégorie. Une fois dans votre inventaire, vous découvrirez de quelle qualité est l'objet et quelles sont ses caractéristiques. C'est donc complètement la loterie concernant ces objets, la plupart du temps vous vous retrouverez avec des objets jaunes mais avec de la persévérance vous pourrez obtenir des objets légendaires plutôt pas mal ! Une façon supplémentaire de rassembler des composants de craft ou bien de se stuffer.

 

Le Croisé, ce parfait mageladin

Le croisé est la nouvelle classe qui est disponible avec Reaper of Souls. Capable de porter des armures lourdes lui permettant d'encaisser d'énormes dégats, le Croisé manie également les sorts du sacré à la perfection. Aussi à l'aise en monocible qu'en multicible, le Croisé est un réel plaisir à jouer car il allie à la fois corps à corps et dégâts à distance ce qui fait de lui un parfait mageladin.

Diablo 3 : le croisé 

Il dispose de sorts variés qui en fonction de leurs combinaisons vous permettront de progresser plus ou moins rapidement mais également de vous débrouiller tout seul ou bien de soutenir votre groupe en lui apportant des buffs ou des soins. Il y en a donc pour tous les goûts !

Sa puissance peut néanmoins paraître un peu abusée par rapport aux autres classes de personnage. En effet, j'ai pu effectuer toute la phase de montée de niveau 1 à 70 en difficulté Calvaire et j'ai donc atteins le niveau maximum en moins de 20h sans me presser :

Diablo 3 : le pex 

Depuis que j'ai mon croisé au niveau 70, je ne joue que lui ! C'est un régal d'annihiler les hordes de monstre en 3 clics, même si pour l'instant, je n'ai ni l'équipement ni le niveau Parangon nécessaires pour me frotter à une difficulté supérieur au Tourment 3...

Bref, l'essayer c'est l'adopter !

 

Une nouvelle zone

La nouvelle zone de jeu est apparue avec l'extension de Diablo 3. Ce nouveau "monde" se divise en 8 zones aux ambiances différentes. De nombreux donjons secondaires sont disséminés ça et là et chacun apportent son lot d'informations secondaires qui vous immergerons un peu plus dans l'histoire qui compose le scénario de Reaper of Souls.

Certaines zones comme les Communs de Ouestmarche ou la Forteresse de Pandemonium sont extrêmement linéaires et ne présentent qu'un dédale de couloirs, d'autres au contraire, comme les Voies des Noyés ou le cimetière Briarthorn sont ouverts et vous permettront d'explorer sans trop de contrainte. Globalement, vous rencontrerez tout de même plus de zones linéaires que de zones libres., à mon grand regret.

 

Les nouveautés habituelles

Comme à chaque nouvelle extension, le niveau maximum augmente et passe de 60 à 70 obligeant ainsi les joueurs à monter leurs personnages déjà existant de 10 niveaux. Cette hausse de niveau est accompagnée par l'apparition de nouveaux sorts et de nouvelles compétences propres à chaque personnage, permettant ainsi aux joueurs de varier les façons de jouer leurs personnages.

Les caractéristiques des items ont été très largement réhaussées et de nouvelles affixes sont apparues. Certains items sont maintenant dotés de capacités spécifiques comme faire apparaître un groupe de monstres élites ou rares lorsque vous prenez un sanctuaire par exemple. 

Pour pigmenter un peu vos explorations, vous rencontrerez également des coffres ou des sanctuaires maudits qui vous demanderont de pourfendre les monstres qu'ils feront apparaître pour pouvoir accéder au contenu des coffres ou pour pouvoir bénéficier des bonus des sanctuaires.

 

Verdict

Diablo 3 : Reaper of Souls est une extension du jeu de bonne qualité avec une durée de vie conséquente grâce au nouveau mode aventure et à la hausse du niveau maximum. La nouvelle classe jouable est très plaisante à jouer malgré peut être un peu de surpuissance et les sorts débloqués entre les niveaux 60 et 70 pour les autres personnages permettront de varier le gameplay.

Avec cette extension, on sent que Blizzard essaye de nous apporter une expérience de jeu enrichie avec un contenu toujours plus important. Néanmoins, j'espère beaucoup que nous n'aurons pas à attendre encore 2 ans pour une autre extension car j'ai peur, sauf grosse mise à jour, que le contenu proposé avec Reaper of Souls ne nous tienne pas en haleine aussi longtemps...

La seule grosse ombre au tableau, c'est pour moi les lags omniprésents certains soirs. On pourrait se dire que ma connexion ou ma config sont en cause mais je pense qu'avec un i7 4770k / 16Go / GeForce GTX 760 et une connexion fibre Orange qui envoie du lourd, le soucis ne vient pas de chez moi...

Connexion Fibre d'Orange

Cela fonctionne presque mieux sur mon laptop vieux de 4 ans avec une connexion adsl 12Mega. Espérons que Blizzard fasse quelque chose pour ce problème qui ne touche pas que moi malheureusement...

Sponsornot : Zéro collaboration

Exe

Qualifié de Geek depuis mon plus jeune âge, Twit-Addict et un peu râleur sur les bords, je m'intéresse à tout ce qui touche les nouvelles techno. Passionné d'informatique, de jeux vidéo, de cinéma et de création numérique, il m'arrive également d'explorer les domaines de la photographie et du DIY.

www.exe-prod.com/

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
  • Aucun commentaire sur cet article.
Entrez dans le monde de la haute voltige avec le T.16000M FCS Hotas !
Trouvez les meilleurs accessoires disponibles pour Samsung Galaxy S8