• 1
mardi, 13 novembre 2012 16:52

Test : Renegade Ops

Écrit par

A l'époque de l'année où sortent tous les gros blockbusters (Assassin's Creed 3, Call of Duty : Black Ops II, FarCry 3, Hitman Absolution...), si vous êtes fan des excursions aux 4 coins du monde, des explosions et que votre budget est déjà salement entamé par toute cette orgie vidéo-ludique, Renegade Ops devrait vous convenir à merveille !

Suivez le guide...

Synopsis :

Inferno, un dictateur fou, se met à répandre la mort et la destruction dans le monde entier. Mais pour la communauté internationale, il est encore question de négociations et de palabres interminables. C'en est trop pour le général Bryant (le vieux briscard connait bien le tyran et ce dont il est capable) qui décide de prendre les choses en main, à sa manière, en faisant appel à des mercenaires, des soldats de l'ombre qui lui sont restés fidèles au fil des campagnes : les fameux Renegades Ops. 

Au programme :

- Explosions en tout genre

- Un méchant aussi coriace que le ténia

- Des ennemis à profusion

- Encore des explosions

- Un arsenal méchamment musclé

- Des paysages des 4 coins du monde

- Je vous ai dis qu'il y avait des explosions ?

Maintenant que les présentations sont faites, passons au test !

 

1) Graphismes :

L'interface générale du jeu fait penser à celle de Crackdown sur Xbox 360. Assez simple, claire, lisible, on sait tout de suite où il faut aller pour modifier les paramètres ou lancer une partie. Le choix de la campagne ainsi que celle du personnage que l'on souhaite incarner est propre, dans l'esprit bande dessinée tout comme les cinématiques du jeu qui mèlent à la fois images figées et cinématiques le tout toujours dans un style bande dessinée esthétique. Voyons maintenant ce que donne le gameplay. Le moteur graphique utilisé est celui de Just Cause 2, légèrement adapté pour convenir à une vue du dessus.

 

2) Gameplay :

Coté gameplay il faut le dire, le jeu est un bon défouloir. De base, le jeu propose de choisir entre 4 personnages différents, possédant chacun un véhicule aux capacités particulières. On peut tout faire ou presque au volant de notre petite voiture et ca c'est vraiment cool. La vue du dessus, qui m'a grandement rappelé celle de Micro Machine v3 sur PS1 (on a d'ailleurs l'impression que l'on en pilote une !), est au début un peu déroutante mais on s'y fait rapidement.

Peu de temps mort dans le mode campagne, notre "boss" nous solicite en quasi permanence pour nous donner des objectifs à remplir dans les plus brefs délais sous peine de voir s'afficher le compte à rebour. Notre véhicule est customisable pendant les missions en ramassant des caisses bonus qui amélioreront notre arsenal et notre pouvoir de destruction. Les objectifs de missions et l'ensemble des dégâts effectués pendant chaque mission vous rapportent de l'expérience indispensable pour monter en niveaux et développer votre arbre de talents.

En plus du mode solo, un mode multijoueur jusqu'à 4 joueurs vous permet de vous mesurer, via un classement en ligne, à tous les autres joueurs de Renegade Ops. Vous pourrez également réaliser la campagne en coopération avec un ami en écran partagé !

 

3) Maniabilité :

Je n'ai pas du tout testé les contrôles au clavier et suis passé immédiatement à la case manette XBox (comme recommandé pendant un écran de chargement). Pas énormément de boutons à mémoriser (A / LT / RT / les deux sticks) donc une prise en main assez rapide. La maniabilité à la manette est fastidieuse au début. Difficile d'éviter les sorties de routes ou d'être précis dans les tirs vu que tout se passe au stick analogique ! Il ne faut pas s'attendre donc à être d'une précision à couper le souffle et de toute façon le but est clairement d'arroser les lignes ennemies avec tout l'arsenal mis à notre disposition. La petite difficulté de maniabilité s'estompe au fil du temps de jeu à mesure que l'on s'y habitue.

 

4) Conclusion :

On nous demande de sauver des villageois d'une mort certaine au nord, d'exploser des infrastructures à l'est, de récupérer des cartes d'accès au sud qui vont nous permettre d'aller se mesurer au méchant qui est à l'ouest. N'ayant pour l'instant bouclé que les 5 premiers chapitres de la campagne Inferno (je n'ai pas acheté les DLC), je ne saurais dire si c'est encore et toujours la même chose tout au long du jeu. Quoi qu'il en soit, si vous comptez y jouer à haute dose, vous risquez comme moi d'être rapidement pris de lassitude donc je vous conseille vivement de faire un petit chapitre de temps en temps histoire de vous défouler ;) Malgré une prise en main un peu délicate au départ et une histoire assez répétitive sur le long terme, Renegade Ops avec ses graphismes équivalent à ceux de Just Cause 2, pour son prix, n'en reste pas moins un bon défouloir pour tous les amateurs d'explosions en tout genre.

Prix sur Steam : 12,99€

DLC Coldstrike Campaign : 3,49€

DLC Reinforcement Pack : 2,99€

 

5) BONUS !

Une petite vidéo couvrant l'intégralité d'une mission (environ 7 minutes de jeu) afin que vous puissiez vous rendre compte par vous même de ce qu'est Renegade Ops ! 

Sponsornot : Zéro collaboration

Exe

Qualifié de Geek depuis mon plus jeune âge, Twit-Addict et un peu râleur sur les bords, je m'intéresse à tout ce qui touche les nouvelles techno. Passionné d'informatique, de jeux vidéo, de cinéma et de création numérique, il m'arrive également d'explorer les domaines de la photographie et du DIY.

www.exe-prod.com/

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
  • Aucun commentaire sur cet article.
Entrez dans le monde de la haute voltige avec le T.16000M FCS Hotas !
Trouvez les meilleurs accessoires disponibles pour Samsung Galaxy S8